publicité

Fessenheim : des associations ont déposé un référé devant le Conseil d'Etat pour empêcher des travaux

Le réseau Sortir du nucléaire et des associations alsaciennes opposées à l'énergie atomique ont annoncé jeudi avoir déposé un recours en référé devant le Conseil d'Etat contre les travaux visant à renforcer la sûreté de la centrale de Fessenheim.

  • Publié le 21/03/2013 | 15:58, mis à jour le 21/03/2013 | 16:34
© © France 3 Alsace
© © France 3 Alsace
Une série de travaux ont été imposés à EDF par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), pour permettre une exploitation prolongée de dix ans pour le réacteur N°1. "Le recours devant le Conseil d'Etat a été déposé jeudi et devrait être examiné d'ici à quelques jours", a indiqué le réseau Sortir du nucléaire, qui soutient les associations locales Alsace Nature, Comité de sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin, Stop Fessenheim et Stop transports-Halte au nucléaire. "Nous estimons que les travaux ne relèvent pas d'une simple modification matérielle, mais d'une modification notable qui prévoit une enquête publique", estime Marie Frachisse, juriste au réseau Sortir du nucléaire.

Par ailleurs, les associations estiment que, dans la perspective de la fermeture de cette centrale à l'horizon fin 2016, ces travaux sont "coûteux et inutiles". Il s'agit en l'occurrence de renforcer les "radiers", les dalles de béton situées sous les réacteurs, une opération inédite et décidée à la suite de l'accident de Fukushima. Le coût de ces travaux, qui doivent être effectués d'ici le 30 juin, est compris entre 20 et 30 millions d'euros, avait indiqué fin janvier le directeur de la centrale Thierry Rosso. L'ASN doit rendre un autre avis sur d'éventuels travaux à réaliser sur le deuxième réacteur. La fermeture de Fessenheim, la plus ancienne centrale française, est une promesse de campagne de François Hollande, que le chef de l'Etat s'est engagée à tenir pour fin 2016.

les + lus

les + partagés