publicité

Alsace : neige, verglas et froid de retour

Les conditions de circulation sont dégradées avec l'arrivée brutale de l'hiver

  • Par Régions
  • Publié le 31/01/2012 | 16:45
image_72274825.jpg
video title

Bas-Rhin : équipes mobilisées contre le verglas

Les équipes du centre technique du Conseil Général du Bas-Rhin étaient mobilisées ce matin dans le Département. Deux équipes du centre technique de Schirmeck étaient à pied d'oeuvre au Champ du Feu depuis 5 h du matin.

video title

Riedisheim : routes glissantes

Baisse des températures, quelques chutes de neige, et ici et là cela suffit à paralyser une route. Tranche de vie ce matin à 10 heures sur une route départementale à côté de Mulhouse.

video title

Strasbourg : il fait froid au 10 rue Coulaux

Avec la vague de froid qui arrive, la situation devient de plus en plus pénible pour les habitants de l'immeuble du 10 rue Coulaux, dans le quartier du Port du Rhin. Ils n'ont plus de mur de pignon depuis octobre 2010 sur tout un côté de l'immeuble.

Prudence sur la route, les conditions de circulation ne sont pas faciles avec l'arrivée brutale de l'hiver. Il n'y a pas d'accidents très graves à relever, mais des sorties de route et un peu de tôle froissée.

EN VIDEOS
- Parfois quelques flocons et une pente suffisent à paralyser la circulation pendant deux heures. C'était le cas ce matin à Riedisheim dans la banlieue de Mulhouse.

- Alertés par l'arrivée d'un front froid et neigeux, les services de l'équipement du département du Bas-Rhin étaient opérationnels très tôt ce matin avec un objectif : rendre les axes routiers praticables, notamment en montagne. Reportage au Champ du feu.

- Avec cette vague de froid, la situation devient de plus en plus pénible pour les habitants de l'immeuble du 10 rue Coulaux, dans le quartier du Port du Rhin à Strasbourg. Sur tout un côté de l'immeuble, ils n'ont plus de mur de pignon depuis plus d'un an, c'est à dire depuis la démolition de leur ancien voisin, l'hôtel IBIS, tristement célèbre car incendié en marge du sommet de l'OTAN en avril 2009.

Retrouvez les prévisions météos  sur France3 Alsace

Niveau 2 Grand Froid du dispositif d'urgence

Les deux départements activent le dispositif

Devant la dégradation des conditions climatiques annoncée pour les jours à venir, un renforcement de la vigilance dans le cadre du plan hiver a été décidé : le niveau 2 Grand Froid du dispositif d’urgence hivernal sera activé à partir de mercredi 1er février.

Depuis le 28 novembre 2011, le niveau 1 Temps Froid du dispositif d’urgence hivernal bas-rhinois était mobilisé. L’ensemble du dispositif d’accueil et d’hébergement a été renforcé : augmentation des capacités d’hébergement (180 places supplémentaires), maraudes organisées tous les soirs de la semaine, accueil de nuit permettant d’accueillir 30 personnes.

Cette décision se traduit concrètement par la mise à disposition du 115 d’un volume de places de mise à l’abri plus important, de l’ordre de 200 places. mobilisables en tant que de besoin. Depuis ce week-end, instruction a été donnée au 115 de répondre à l’ensemble des demandes de mise à l’abri. Par ailleurs, il a été décidé de renforcer les équipes mobiles en personnels médicaux par la mobilisation de la réserve sanitaire départementale. Il est appelé à la vigilance et à la mobilisation de tous les citoyens pour signaler auprès du 115 (numéro d’appel gratuit) les personnes en situation d’extrême vulnérabilité dans la rue. (source préfecture du Bas-Rhin)

Devant la dégradation des conditions climatiques, le Préfet du Haut-Rhin a décidé de déclencher à partir du mercredi 1er février le niveau 2 « grand froid » du plan départemental d’urgence hivernal.

Depuis le 1er novembre 2011, le premier niveau de vigilance et de mobilisation (niveau 1 « temps froid ») est activé dans le département, ce qui s’est traduit par :
- l’augmentation des capacités d’hébergement (256 places supplémentaires en plus des 137 places ouvertes toute l’année) ;
- l’intervention des maraudes sur Colmar et Mulhouse tous les soirs de la semaine ;
- la mise en place d’un accueil de nuit susceptible d’accueillir une dizaine de personnes. 
Le passage au niveau 2 va permettre de mettre à la disposition du 115 un volume de places supplémentaires de mise à l’abri (de l’ordre d’une centaine) mobilisables en tant que de besoin, et d’intensifier l’intervention des maraudes en lien avec les différents réseaux de secouristes.
 
Le Préfet du Haut-Rhin rappelle combien il est important que toute personne en difficulté soit signalée au 115, service d’appel d’urgence gratuit.
En outre, il demande à ce que les services impliqués dans la prise en charge des personnes isolées vivant à domicile et inscrites dans les registres communaux ouverts dans le cadre de la canicule, fassent preuve de la plus grande vigilance.  (source préfecture du Haut-Rhin)

les + lus

les + partagés